Art_of_Life

C’est un fait avéré, je n'aime pas parler de ce dont parlent les autres, et encore davantage quand je ne maîtrise pas suffisamment mon sujet. Je ne parle donc jamais de mes goûts musicaux parce que je suis totalement incapable de construire la moindre argumentation : j’aime tel groupe, j’aime tel morceau ou j’aime pas, c’est à peu près tout. Ma culture musicale est assez limitée d'ailleurs. Pourtant, j’ai récemment découvert un morceau qui m’a tellement bouleversé que je me suis senti obligé d’en parler, d'en faire un coup de cœur. Je sortais d’une période où j’écoutais assidûment l’Arc~En~Ciel, groupe de rock japonais, période qui s’est royalement conclue par l’inoubliable concert au Zénith dont je garderais un souvenir impérissable. Ce concert était grandiose.

Petit à petit, je me suis intéressé de nouveau à la musique japonaise et je suis revenu à l’un des premiers groupes que j’ai découvert dans ma jeunesse, X-Japan. Je n’ai jamais été un fan absolu de X-Japan : je me souviens que c’était le groupe qui interprétait la musique du fameux clip de X, un clip mythique a une époque, d'autant plus que j'aimais beaucoup le manga en question et globalement, les œuvres de Clamp à cette période. C'est pour cela qu'il m'arrivait parfois de reproduire le signe en forme de croix avec les bras en beuglant « Eks !!! ». Sorte de signe de geekitude / otakuisme avant l’heure du temps des premières conventions…

X-Japan, c’était aussi le groupe dont l’un des membres s’était suicidé. Mais ma connaissance se limitait à cela et à partir du moment où j'ai commencé à en attendre parler, je savais que c'était un groupe mythique, mais leur carrière était déjà terminée. C'est pour cette raison que même si j'apprécie beaucoup le groupe, je ne peux pas être considéré comme un fanboy... Pourtant...

Logo

Le dernier clip de X-Japan, I.V. qui passe actuellement sur No Life, la chaine des geeks, m’a donné envie de m’intéresser de nouveau à ce groupe. J’ai donc parcouru un peu leur histoire et plus j’en lisais des résumés, plus j’étais envahit par la tristesse. L’histoire de X-Japan est belle et triste, surtout la séparation et le dernier concert, The Last Live, qui m’a réellement ému… On y voit Yoshiki, le batteur pleurer et enlacer Toshi, son ami d’enfance. On y voit le guitariste, hide, profondément ému, quelques mois avant son triste décès. Savoir que l’on joue son dernier concert procure des sentiments indescriptibles et ces sentiments se ressentent complètement dans ce dernier concert.

D’autant plus touchant que la mort de hide, peu de temps après, scelle définitivement le destin de ce groupe hors du commun, qui a eu une influence immense sur la scène du rock japonais, véritable ambassadeur du style Visual Kei aux looks complètement psychéliques. A ce jour, j'ignore si la mort de hide est un suicide ou d'un accident, et finalement peu importe... hide a quitté la vie prématurément et c'était assurément une grande perte pour le rock japonais (il suffit d'écouter quelques uns de ces albums solo pour en être définitivement assuré). Son look tellement improbable (palmier rouge sur la tête), mais la qualité de sa guitare, de ses compositions, de sa prestance sur scène laissent songeur...

hide__1_ hide__2_ hide__3_ hide__4_
(Hideto Matsumoto aka hide, guitare)

En regardant, les albums disponibles sur mon disque dur, je parcours les différents répertoires, et l’un d’entre eux m’interpelle. Il s’agit de l’album Art of Life, qui ne comprend qu’un seul et unique morceau. Je me suis dis que mon album était incomplet, jusqu’au moment où, incrédule, je lance le morceau et constate son impressionnante durée de 34 minutes. Je connaissais quelques morceaux bien longs, comme Freebird de Lynyrd Skynyrd et son interminable solo, Stairway to Heaven de Led Zeppelin ou encore Bohemian Rhapsody de Queen. Quoiqu’il en soit, je décide donc de me lancer dans l’écouter de ce mastodonte musical.

Et je prends l’une des claques de ma vie. J’accroche immédiatement et je sens rapidement que je suis en train d’écouter un morceau d’anthologie. Il est clair que ce n’est peut-être pas un chef d’œuvre comme le prétendent certains fans, mais putain, qu’est-ce que ça déchire ! Le piano de Yoshiki est juste impressionnant, le rythme est extra, les solos de guitare ont la pêche et la voix de Toshi, si particulière, fait ici merveille. C’est juste magnifique, c’est rapide, puissance, et ça dégage une émotion juste incroyable. La construction reprend sans cesse le même thème sous de multiples variations, tout semble parfait. J’adore particulièrement les passages solo de hide, acclamé par la foule en délire.

Toshi__2_ Toshi__3_ Toshi__1_ Toshi__4_
(Toshimitsu Deyama aka Toshi, chant)

Jusqu’à ce que tout s’éteigne à la moitié de la 15ème minute où démarre un énorme solo de Piano de Yoshiki, qui commence simplement, et qui monte progressivement avec les mêmes accords de plus en plus complexes et un chaos provoqué par les fausses notes, qui deviennent de plus en plus fréquentes. Le tout dans une durée de 8 minutes. Sans tomber dans l’intellectualisation, il faut avouer que l’on ne comprend pas forcément le sens de ces fausses notes au début. Pourtant, même ses fausses notes sont placées méticuleusement et selon la propre recherche esthétique voulue par Yoshiki. Rien d’étonnant lorsqu’on apprend que Yoshiki a passé 4 années à élaborer ce morceau, à sans cesser le modifier, l’améliorer. Il est clair que le solo de Piano tranche radicalement avec le reste de la chanson et il finit d’ailleurs par laisser sa place comme s’il n’avait même pas existé. Pourtant, il fait parti intégrante de l'œuvre et la moindre note en est indissociable.

Yoshiki__1_ Yoshiki__2_ Yoshiki__3_ Yoshiki__4_
(Yoshiki Hayashi aka Yoshiki, piano et batterie)

Après plusieurs écoutes, je commence à comprendre les paroles et je décide de regarder la version live. Ce morceau n’a été joué que deux fois dans son intégralité, ce qui continue d’affirmer son aspect unique et mythique, dans un sens. Il a été joué une dernière fois lors de la reconstitution du groupe mais Yoshiki s’est effondré au cours de la prestation. Et lorsqu’on voit sa performance en live, on comprend son épuisement : véritable maître d’œuvre, Yoshiki donne tout à la batterie, comme au piano et sa maîtrise est telle qu’il dépasse de nombreux musiciens spécialisées dans ces deux instruments. Les autres ne sont pas en reste avec un hide qui dégage une aura et qui joue ses solos techniques avec calme et virtuosité (son palmier rouge sur la tête a une certaine classe). D’ailleurs, il suffit d’entendre les réactions du public lors des solos de hide pour comprendre à quel point il était important pour le groupe. Quoiqu’il en soit, tous les membres du groupe sont vraiment impressionnants et donnent à cette prestation une puissance unique.

Heath__1_ Heath__2_ Heath__3_ Heath__4_
(Hiroshi Morie aka Heath, basse)

Ce morceau, Art of Life, m’a procuré une émotion unique et indescriptible. Encore davantage lorsqu’on connaît le destin du groupe. Je l’écoute régulièrement dans son intégralité sans jamais ressentir la moindre lassitude. C’est une chanson qui emporte loin, très loin. Je n’aime pas la comparer à une autre chanson existante, même pour légitimer son caractère légendaire. Je préfère me dire que c’est une performance unique. Et j’espère pouvoir assister à un live de ce magnifique morceau, peut-être le 5 Juillet 2008.

Pata__1_ Pata__2_ Pata__3_ Pata__4_

(Tomoaki Ishizuka aka Pata, guitare)

Une symphonie de rock qui aborde, développe des conflits et les résous dans une structure époustouflante. Une chanson dans laquelle on entre de toute sa personne et on ne ressors pas indemne. C’est chanson complètement folle.

J’ai beau adorer certains groupes japonais, force est de reconnaître qu’aucun n’a produit une œuvre aussi puissance qu’Art of Life. C’est l'héritage le plus important laissé par X-Japan et l’ultime preuve qu’il s’agit d’un groupe de classe internationale qui mérite d’être cité dans les annales du rock. A noter que la version live fait 34 minutes alors que la version studio n'en fait que 29.

La première partie de Art of Life sur Daily Motion

La seconde partie de Art of Life sur Daily Motion

La troisième partie de Art of Life sur Daily Motion

 


X_Japan__1_

X_Japan__2_

X_Japan__3_

Desert Rose
Why do you live alone
If you are sad
I'll make you leave this life
Are you white, blue or bloody red
All I can see is drowning in cold grey sand

The winds of time
You knock me to the ground
I'm dying of thirst
I wanna run away
I don't know how to set me free to live
My mind cries out feeling pain

I've been roaming to find myself
How long have I been feeling endless hurt
Falling down, rain flows into my heart
In the pain I'm waiting for you
Can't go back
No place to go back to
Life is lost, Flowers fall
If it's all dreams
Now wake me up
If it's all real
Just kill me

I'm making the wall inside my heart
I don't wanna let my emotions get out
It scares me to look at the world
Don't want to find myself lost in your eyes
I tried to drown my past in grey
I never wanna feel more pain
Ran away from you without saying any words
What I don't wanna lose is love

Through my eyes
Time goes by like tears
My emotion's losing the color of life
Kill my heart
Release all my pain
I'm shouting out loud
Insanity takes hold over me

Turning away from the wall
Nothing I can see
The scream deep inside
reflecting another person in my heart
He calls me from within
"All existence you see before you
must be wiped out :
Dream, Reality, Memories,
and Yourself"

I begin to lose control of myself
My lust is so blind, destroys my mind
Nobody can stop my turning to madness
No matter how you try to hold me in your heart
Why do you wanna raise these walls
I don't know the meaning of hatred
My brain gets blown away hearing words of lies
I only want to hold your love

Stab the dolls filled with hate
Wash yourself with their blood
Drive into the raging current of time
Swing your murderous weapon into the belly
"the earth"
Shout and start creating confusion
Shed your blood for pleasure
And what? For love?
What am I supposed to do?

I believe in the madness called "Now"
Past and future prison my heart
Time is blind
But I wanna trace my love
on the wall of time, over pain in my heart
Art of life
Insane blade stabbing dreams
Try to break all truth now
But I can't heal this broken heart in pain
Cannot start to live, Cannot end my life
Keep on crying

Close my eyes
Time breathes I can hear
All love and sadness
melt in my heart


Dry my tears
Wipe my bloody face
I wanna feel me living my life
outside my walls

You can't draw a picture of yesterday, so
You're painting your heart with your blood
You can't say "No"
Only turning the wheel of time
with a rope around your neck
You build a wall of morality and take a breath
from between the bricks
You make up imaginary enemies and are chased by them
You're trying to commit suicide
You're satisfied with your prologue
Now you're painting your first chapter black
You are putting the scraps of life together
and trying to make an asylum for yourself
You're hitting a bell at the edge of the stage
and
You are trying to kill me

I believe in the madness called "Now"
Time goes flowing, breaking my heart
Wanna live
Can't let my heart kill myself
Still I haven't found what I'm looking for
Art of life
I try to stop myself
But my heart goes to destroy the truth
Tell me why
I want the meaning of my life
Do I try to live, Do I try to love
in my dream

I'm breaking the wall inside my heart
I just wanna let my emotions get out
Nobody can stop
I'm running to freedom
No matter how you try to hold me in your world
Like a doll carried by the flow of time
I sacrificed the present moment for the future
I was in chains of memory half-blinded
Losing my heart, walking in the sea of dreams

Close my eyes
Rose breathes I can hear
All love and sadness melt in my heart
Dry my tears
Wipe my bloody face
I wanna feel me living my life
outside my mind

Dreams can make me mad
I can't leave my dream
I can't stop myself
Don't know what I am
What lies are truth?
What truths are lies?

I believe in the madness called "Now"
Time goes flowing, breaking my heart
Wanna live
Can't let my heart kill myself
Still I haven't found what I'm looking for
Art of life
I try to stop myself
But my heart goes to destroy the truth
Tell me why
I want the meaning of my life
Do I try to live? Do I try to love?

Art of life
An Eternal Bleeding heart
You never wanna breathe your last
Wanna live
Can't let my heart kill myself
Still I'm feeling for
A Rose is breathing love
in my life

Art_of_Life