La Wii est désormais entrée dans les foyers depuis quelques semaines, et j'ai décidé d'en faire un petit bilan. Seule machine estampillée "Next Gen" à peine supérieure à la génération précédente, la "Revolution" que la Wii est en train de mettre en place est de plus en plus visible.

D'un côté nous avons la XBox 360, une console puissante, bien pensée qui permet d'ouvrir le marché à des produits plus occidentaux ou des produits PC. Les fonctionnalités Online, si elles ne sont pas nouvelles (la Dreamcast était la première à s'être lancée dans l'arène), décollent enfin. Le XBox Live est un franc succès et des gens intéressants commencent à sortir de la machine de Microsoft, Gears of War, Dead Rising, Lost Planet et autre Blue Dragon. Bien que chère, la XBox 360 est certainement le bon choix pour les gamers ce noël, un choix solide et cohérent.

De l'autre côté, nous avons la PlayStation 3 de Sony, une console tellement plus puissante que cela en serait presque indécent. Dans la théorie hein, car dans la pratique, on ne voit pas encore trop les différences avec la XBox. Elle apporte quelques nouveautés, une manette dite "6-Axis", un peu de Online, la lecture des disques au format Blu-Ray et quelques jeux. A l'heure actuelle, la PS3 n'excelle en rien, contrairement à sa petite soeur qui dispose du meilleur catalogue de jeux disponibles. Encore plus chère que la XBox 360, disposant de moins de jeux intéressants, la PlayStation 3 est certainement le choix des inconscients pour ce noël, motivés par des d'alléchantes promesses pour 2007 (encore que pour l'Europe, il soit difficile de parler de choix, la bête n'étant pas disponible).

Enfin, la petite Wii de Nintendo. Livrée avec un jeu, l'étonnant Wii Sports, disponible avec une première fournée de jeux à l'intérêt discutable, mais qui apporte des nouveautés en terme de contrôle telles qu'on en avait pas vu depuis... longtemps. Sur le papier, la console est amusante : moins chère que ses concurrentes, plus facile à prendre en main, plus fun... Dans la réalité, seul Zelda sort réellement du lot, et dans une bien moindre mesure, Red Steel et Rayman. Pourtant, avec sa technologie maousse pas costaud, on se demande bien ce qui peut séduire dans la Wii. Une télécommande, un jeu simple et hop, la réponse est simple : n'importe qui peut être séduit par la Wii. La communication de Nintendo a bien fonctionné, le concept de la Wii est entré dans les moeurs. Au pire, elle intrigue, au mieux, les gens se pressent pour découvrir enfin quelque chose de nouveau (et en profitent pour reparler de Pong, pour dire "qu'avant les jeux vidéo c'était ça", faisant fi des vingt ans de jeu vidéo qui viennent de s'écouler).

Le choix de livrer la machine avec Wii Sports est décisif. C'est ce titre en particulier qui révèle les possibilités de la machine. C'est ce titre qui est capable de fédérer, de rassembler des gens autour d'un Wii. Facile à prendre en main, plus subtil qu'une série de mini-jeux comme peut l'être le faible Wii Play, dont l’intérêt réside essentiellement dans la Wiimote offerte dans la boîte, Wii Sports est clairement l'un des jeux les plus importants de l'année, le Pong de 2006.

A l'heure actuelle, la Wii est en rupture de stock en France. Des vendeurs nous ont fait remarquer que l'engouement pour cette machine était du jamais vu. La preuve que Nintendo a réussi son pari, j'ai pu la constater à plusieurs reprises ces dernières semaines. Multiplications des soirées Wii très conviviales, des gens qui ne sont pas nécessairement des joueurs ont envie de s'y essayer et s'y amusent, rien qu'avec Wii Sports dans la boîte. Je pense que Wii Sports a un bel avenir ludique devant lui car plus que Zelda, qui rassemble les gamers, c'est Wii Sports qui a contribué à ouvrir le public de la Wii.

Aujourd'hui, qu’est ce que la Wii ? Une console techniquement limitée, intuitive maos complète, qui attire les gens, un peu moins les gamers. Finalement, comme beaucoup, j'attends les gros titres, comme sur les autres machines. Je résonne de la même manière que pour une autre machine, et c'est typiquement ce qui conduit aux erreurs d'appréciation de Wii Sports. Le planning des sorties Wii est loin d'être flamboyant, après Zelda, il faudra attendre Metroid Prime 3 ou Super Mario Galaxy pour avoir de quoi se nourrir. En attendant, les conviviales soirées Wii Sports m'étonneront toujours. Mes amis y jouent, mes parents y jouent, et même si je n'y joue pas seul, une petite partie est difficile à refuser. La courbe de progression n'est pas énorme, elle est suffisante. Et alors que les joueurs en veulent toujours plus, ils devraient apprendre à s'en satisfaire. Bien sûr, ils ne peuvent pas, ce sont des joueurs...

Qu'un "petit jeu" puisse être aussi fédérateur, tout en étant moche mais à la pointe de la technologie, est simplement stupéfiant. Ni les Mario, ni les Street Fighter, ni les Zelda ne sont parvenus à cet exploit. Et pour les autres, les joueurs, il y a Zelda Twilight Princess, le meilleur jeu de lancement d'une console. Le fait de sortir le Nunchuk pour jouer donne l'impression de passer aux choses sérieuses, mais peut perdre le public au passage. Si des jeux veulent clairement s'engouffrer dans la brèche ouverte pas Wii Sports, il faudra qu'il le fasse uniquement à l'aide de la Wiimote.

Bien des joueurs spéculent sur l'avenir de la Wii. Pour le moment, c'est difficile à définir. Elle semble être qu'une Gamecube, mais elle a séduit une audience qui dépasse de très loin, en terme de disparités, toutes les autres machines. C'est prometteur. Même si les jeux sortis actuellement ne sont pas fantastique, cette machine est bourrée de promesses et j'espère que beaucoup de jeux de la trempe de Wii Sports seront disponibles, en compagnie d'une série de jeux orientés pour les joueurs. Je ne pense pas que cela suffise pour l'imposer à long terme, mais le coup d'éclat de Nintendo a fait faire à l'industrie du jeu vidéo un bon en avant comme rarement dans le passé et a permis de réconcilier les différentes générations de joueurs.

Ceux qui sous-estiment Wii Sports ont manqué une étape fondamentale du jeu vidéo (notez au passage que peu de sites de jeu vidéo ont critiqué Wii Sports).

Wii_Sports__1_ Wii_Sports__2_ Wii_Sports__3_